Nos 5 conseils pour être un super «PAF» :

PAF, ou père au foyer

Dernièrement, nous vous parlions de l’attachement maternel, sentiment aussi bouleversant qu’unique. Mais, qu’en est-il pour les papas ? Si l’attachement paternel vient progressivement après la naissance de bébé, ils sont de plus en plus nombreux à s’investir en mettant leur carrière professionnelle entre parenthèses, et ce afin de devenir un PAF (abréviation de père au foyer).

Voici quelques conseils pour devenir un super (et le meilleur des) PAF :

Être PAF par choix, et non par obligation :

Être un PAF ne doit pas être une obligation, mais un choix. Un PAF, comme le souligne Benjamin Buhot alias Till the Cat, est comme le salarié, c’est-à-dire soumis à la règle des 35 heures. La nuance, et elle est importante, est qu’elles se font en une journée et demie, contre une semaine. D’où le fait d’avoir en tête ce paramètre avant de prendre la décision d’être père au foyer.

Volonté et ténacité seront donc la clef pour briller, à votre manière, dans ce rôle d’une vie !

Le PAF, une espèce rare :

4 % des hommes prennent un congé parental, mais peu d’entre eux choisissent d’être des « PAF ». Si c’est votre choix, vous allez malheureusement faire face à des remarques inintelligentes, qu’elles viennent de vos proches, amis ou voisins. Sachez seulement qu’être un père au foyer est de plus en plus tendance : vous êtes ainsi précurseur d’un mouvement, et pas le moindre, celui des PAF !

Le chef d’orchestre, c’est vous :

Soyez rigoureux avec l’emploi du temps de vos enfants (heures de repas, horaires pour l’école, activités extrascolaires et bien d’autres). Cela vous dégagera du temps libre et inculquera une certaine constance aux plus petits. Le simple fait de suivre une ligne de conduite, la vôtre, et qu’importe ses imperfections, aura des effets positifs sur toute la famille (adieu le stress et la panique de dernière minute, par exemple).

Ne vous laissez pas dépasser par les tâches ménagères :

Vous n’êtes peut-être pas familier avec les corvées ménagères (si oui, vous pouvez crier au préjugé) : aspirateur, poussière, linge et autres joyeusetés; mais en tant que nouveau maître de maison, les tâches ménagères sont et resteront incontournables. Prévoyez donc un temps pour chaque chose afin de ne pas vous laisser submerger.

Profitez de vos enfants :

Et oui, être PAF ne se résume pas seulement à faire le ménage et s’occuper des enfants : il est aussi question de se détendre et passer du bon temps avec eux. Promenades, activités diverses et variées, jeux en famille et câlins sont les bonheurs quotidiens d’un père au foyer !

Un dossier pour vous aider à comprendre les tenants et aboutissants du congé parental est disponible sur le site de Magic Maman : lien.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>